Programme 2014

À chacun de vous de jouer pour tisser la semaine qui vous convient !!!
mercredi 4 juin 2014
par Lilian Brower Gomes
popularité : 15%

Transmission, histoire, mémoire, langues-cultures, identités

Les langues-cultures à toutes les sauces, la culture au sens très large, la découverte d’autres horizons, les différences en fête, d’autres Histoires à raconter, vos expériences, observations à partager, (pour que nos rêves, souhaits, espoirs, les plus osés et tous différents qu’ils soient, se donnent plus de chance de devenir réalité)

La grille horaire des 5 premiers jours est sur le PDF ci dessous ; il y a plusieurs ateliers yiddish tous les jours qui n’y figurent pas encore.

PDF - 77.2 ko

Sur le document PDF ci dessous, le programme de "Un dimanche à Bréau".

Le Marché des Producteurs est organisé par les producteurs eux mêmes.

PDF - 425 ko

d’autres confirmations de participation arrivent. Faites la vôtre !

Ce qui est déjà confirmé :

Erez Lévy 13/04/14

Je voudrais proposer chaque jour un travail sur une saynète d’auteur ou adaptée d’un auteur yiddish, en langue originale avec éventuellement des passages traduits. Les participants présenteraient le soir-même au public la saynète, sur la scène de la salle polyvalente, sur la place ou dans tout autre lieu adapté.Les saynètes nécessiteraient la participation de 6 à 8 personnes, de tous âges et niveaux, à la seule condition de leur désir de faire vivre la scène. Il faudrait prévoir, en fonction des saynètes, des éléments de costume, d’accessoires et de décors.(atelier Yiddish, Théâtre & Cie) ;

Alain Fougerit (12/5/14) "Le Territoire et ses frontières à l’épreuve de la Toponymie, de l’Histoire et de la Linguistique"

Les récents évènements en Ukraine et en Crimée montrent la propension des peuples à s’identifier à des récits historiques rassurants pour leurs identités : ces modèles historiques ne résistent pas à une analyse sérieuse et objective. Loin d’être des pays russifiés de toute éternité, ces régions furent peuplées depuis trois millénaires par une mosaïque complexe de Grecs, de Scandinaves, de Baltes, de Polonais, d’Allemands, de Slaves, de populations turcophones, de Juifs "orthodoxes" ou karaïtes,...Cette image s’est figée il y a à peine deux siècles. La France a subit le même phénomène : agrégat de populations multiples, le récit de cette construction a pris la forme de collections de livres scolaires, devenus au XIXe siècle l’expression d’une vision figée et ambiguë de notre histoire (Lavisse, Mallet-Isaac). Des approches différentes, des techniques scientifiques viennent corriger cette vision : l’archéologie, l’épigraphie, les méthodes de datation, l’analyse chimique par RMN,... jusqu’à l’analyse ADN, remettent en cause bien des certitudes solidement enracinées. Je propose une lecture de la carte de France grâce à la Toponymie. Cette étude des noms de lieux, associée à la linguistique, à l’évocation des langues en danger, souhaite proposer une lecture un peu différente des stéréotypes hérités de la IIIè République. souhait : 2 séances d’une heure

Jean Marc Izrine (13/ 05 14) a demandé à Lilian de mettre sur ce “doc” un aperçu de la nouvelle édition de son livre “Les libertaires du Yiddishland” qu’il souhaite présenter lors des Rencontres de Bréau. Voici ce que dit la quatrième de couverture : “Parler de l’existence d’un mouvement libertaire juif dans l’histoire universelle parait fort éloigné de la représentation habituelle que l’on peut se faire du judaïsme. Cependant, ce mouvement a bien existé. De la fin du XIXe siècle en Russie, en Europe occidentale, en Amérique, il a été de tous les engagements et de tous les combats révolutionnaires. Issus des milieux populaires, les libertaires juifs ont su associer identité et internationalisme. Ils sont la preuve que l’antisémitisme social qui confine le juif dans le rôle du capitalisme, est erroné et inacceptable… Jean Marc retrace l’histoire de ce mouvement… que nous tenons à reconnaître comme partie intégrante de notre patrimoine politique.”

Fabienne Regard : (14/ 05/ 14) je pourrais faire 3 présentations qui seraient des bases à des discussions sur les conséquences de la Shoah dans notre société contemporaine : une sur les conséquences de la Shoah en médecine (la question de l’éthique), une sur la mémoire de la Shoah en Suisse, en Pologne et en Hongrie depuis 1945 une sur la Shoah, d’un projet nazi de politique étrangère à un concept actuel de diplomatie de la mémoire Nous serons à Bréau du jeudi 3 juillet au lundi 7 juillet (nous partirons le soir)

Marc Henri Klein : (14/05/14) atelier photographie, un peu de théorie, et beaucoup de pratiques. Photos à la découverte de Bréau Nous serons à Bréau du jeudi 3 juillet au lundi 7 juillet (nous partirons le soir)

Liliane Gabel (14/05/2014 ) L’exclusion Réflexion sur l’exclusion, celle que j’ai côtoyée, celle de la rue, et présentation de mon expérience au Samu social et au Village de l’espoir par l’intermédiaire des ouvrages suivants :
- Si l’exclusion m’était contée
- Et l’exclusion leur sera comptée Aux éditions Theolib 1) Exclusion, ce terme qui englobe tant de souffrances 2) SDF, ce sigle dans lequel sont enfermés ceux que l’on appelle faussement “exclus” Je devrais normalement pouvoir participer toute la semaine (covoiturage ?)

Etienne Maquin et Pierre Mortimore (15/05/14) Nous serons à Bréau la semaine du 5 au 12 juillet. Nous proposons un atelier vidéo : peut-être filmer quelque chose autour du travail d’Erez, le matin, et l’après-midi nous proposons de filmer les paysages des Cévennes et du Causse, et aussi de chasser quelques sons...

Michèle Grinstin (15/05/14) Les mots aimés. La langue de chacun d’entre nous est matinée de mots venant tout droit de l’enfance, et /ou enrichie de mots rencontrés dans notre parcours de vie que nous intégrons à notre bagage verbal. Par exemple, l’an passé, a ressurgi après des années d’enfouissement un magnifique yiddishe wort, "schlokh", qui m’a mise en joie. Lors d’un voyage récent à Barcelone, le catalan entre-pans, que je trouve plus parlant et plus poétique que sandwich, trouve maintenant sa place en tant qu’entre-pains... Et l’été, mes pieds se libèrent dans des entre-doigts que je préfère aux tongs même en cuir. Parfois, certains mots dénigrés débutent une nouvelle carrière d’aimés et d’autres tombent en disgrâce - il ne sera évidemment pas interdit d’évoquer, voire de convoquer, les mots mal aimés… Pendant l’atelier, nous accueillerons des mots, les mettrons en forme - forme brève de style haiku, proverbe, maxime etc et/ou plus longue, plus poétique (1ère & 2ème séances). Nous en partagerons certains et les mettrons en "scène" (3ème séance). Cela va être bath !

Christine Capieu ( 21/05/2014) Je vous propose un concert en illustration de la musique en Europe à l’époque deY.L. Peretz (1852-1915), en choisissant de préférence des compositeurs qu’il aimait, par exemple : Schubert, Mendelssohn, Wagner, … Mon choix a été guidé par la thèse riche, documentée et agréable à lire de Marie Brunhes Schumacher, à L’Université de Lille 2005 : Entre tradition et Modernité, l’oeuvre de Y.L.Peretz J’espère, grâce à ce moment musical faire le lien entre mon auditoire habituel et les participants à la semaine de Rencontres Interculturelles de Bréau.

Je tenterai de situer les compositeurs et leurs engagements et de privilégier les oeuvres écrites à partir de thèmes populaires tant prisés par Peretz.

“De tout temps, les compositeurs ont puisé leur inspiration dans les airs populaires. Cependant, lorsqu’un compositeur recourt à des citations musicales populaires, de quelle manière les intègre-t-il ? S’agit-il d’une simple citation, d’un emprunt qui, au fond, ne change rien au mouvement général, à l’écriture ? Le matériau populaire est-il respecté ? Quelle orientation donne-t-il à l’œuvre ? Quel sens peut avoir un air populaire au sein d’une œuvre ? Il existe de fait de nombreuses techniques d’intégration de mélodies populaires dans la musique savante.” Encyclipédia Universalis” / www.universalis.fr

Jean Lombart (26/05/2014) Je souhaite proposer, pour la restitution du samedi 11 avec les participants qui le souhaitent une “forét de poèmes” prenant la forme d’une lecture commune de x poèmes en x langues différentes (le français étant une de ces langues) 8 langues différentes serait le chiffre idéal. Il s’agit là de faire entendre les sonorités de chaque langue. Ce travail de mise en voix pourrait être mené avec christine Capieu, si elle est disponible, car il s’agit bien d’une musique, même si cette musique peut tout aussi bien être une clameur ou s’apparenter au bruissement des feuilles d’un arbre… Pour ce travail il sera demandé à un participant maitrisant la diction d’une langue de lire, dans cette langue, un court poème (1 lecteur par langue) dans le cadre d’une lecture commune. Pour le choix de ces poèmes on ne retiendra que des auteurs édités (pas de poèmes personnels). Ce travail demande 2 ou 3 rendez-vous d’une heure dans la semaine et la présence des lecteurs le samedi pour la restitution au public.

Marine Goldwaser (28/05/2014)

Bonjour à tous ! Avec Sabine Lemler, nous avons l’intention de venir pour consacrer du temps à l’organisation de l’année prochaine, en coordonant un programme à partir des différentes demandes, faisant un budget et en attaquant les demandes de subventions ; (ces subventions permettraient de payer les intervenants, envisager des projets plus grands, et par exemple d’organiser à nouveau des stages de musiques à Bréau en 2015.) Pour cela une réunion, donnant suite à l’expression des envies et propositions de chacun, me semblerait nécessaire en début de semaine, afin de dresser un bilan des différentes activités envisagées pour l’année 2015, que tout le monde soit d’accord ! Et à partir de ce bilan seulement nous pourrions attaquer le concret, c’est à dire budget et demandes de subventions ! En restant dans la veine de l’organisation/communication, je me propose -pour revenir à cette édition 2014- de tenter de gérer un système de panneau d’affichages durant la semaine, afin de donner les informations concernant les activités qui se dérouleront (horaires, lieux, thématiques…). Je serais là à partir du dimanche 6, Sabine arrivera en début de semaine, et nous resterons jusqu’au vendredi 11 juillet inclu. Au plaisir de partager cette aventure !

marinegoldwaser@hotmail.com

La Caravane des Langues (31/05/2014) : Le but de notre association est de démocratiser l’accès aux langues et aux cultures étrangères. Et pour cela nous avons mis en place des animations linguistiques. Toutes les animations sont développées par notre équipe pédagogique et linguistique, constituée en partie de formateurs de langues. L’approche reste ludique pour les animations et pour tous les âges. Les mots-clés de nos animations sont : inspiration, participation et échange. Nous avons envie de toucher un public large, de tout âge. L’apprentissage n’est pas réservé aux enfants, il est possible d’apprendre des langues tout au long de la vie ! À Bréau, nous proposons 2 différentes interventions, chacune d’une durée d’1h30. L’atelier d’intercompréhension (initiation) Les objectifs des ateliers : · Sensibiliser le public à l’intercompréhension des langues romanes · Comprendre les similitudes et des rapprochements entre les langues romanes · Donner des outils pour mieux utiliser l’intercompréhension en autonomie · Montrer que vous êtes des polyglottes

Un atelier d’intercompréhension est animé par 1 animateur. À Bréau, nous serons 2 animateurs d’intercompréhension. Nous pouvons faire 2 groupes, avec 10-20 personnes dans chaque.

Les jeux linguistiques et les jeux en langues étrangères Les objectifs des ateliers : · Sensibiliser le public au plurilinguisme · Sensibiliser le public à l’intercompréhension des langues · Donner l’envie d’apprendre, de réapprendre et de reprendre l’apprentissage · Apporter un regard non formel aux apprentissages de langues étrangères · S’amuser ! Les jeux en langues étrangères permettent de dépasser le cadre de l’apprentissage pour mettre en pratique ses connaissances de façon ludique. Nos jeux sont variés et s’adaptent au public. Certains jeux sont animés par un « maître de jeux », certains sont mis à la disposition des participants afin de les permettre de jouer seuls, comme dans une ludothèque.

Nous comptons être à Bréau le 7 juillet au soir, pour faire 2 interventions d’1h30, le 8 juillet et le 9 juillet, de préférence dans la matinée. Nous restons du 7 juillet au 11 juillet.

Au plaisir de vous connaître, Jenny Poulteau, Daria Vodopianova et Sébastien Roger Contact : www.facebook.com/lacaravaned... Mail : caravane.des.langues@gmail.com Tel : 06 01 72 36 13

Etienne Hammel propose le Vendredi 4 ou le samedi 5 une discussion raisonnée et tranquille (2h) sur le rôle de Mistral dans la formation de la pensée occitaniste d’aujourd’hui. C’est cette année le centenaire de la mort de Mistral. Donc on le célèbre. Mais on n’est pas vraiment sorti d’un jeu “je suis d’accord/ je suis pas d’accord” à propos de Mistral, y compris en modifiant un peu ce qui était “sa” pensée. ( la sienne +/-celle de ses copains ?). On peut démarrer la discussion plutôt sur ce qu’on a gardé ( pas tjrs volontairement) de “Mistral”, l’icône (adorée ou haïe) de l’occitanisme : c’est quoi la langue ? Qui fait quoi ? Quel est le chemin pour sortir de la m… ? Vers où ? On pourra aussi profiter de cette introspection occitaniste pour réfléchir sur les fondateurs et leurs émules. A réserver aux occitanistes retenus, raisonnés et prêts à la discussion. Tirage de couverture interdit.. Participants collaboratifs bienvenus. Il n’y aura pas de conclusions. (08/06/14)

Mélodie Beauvais (10.06) Suite à la proposition de Lilian pour un Bréau décoré, je vous présente mon projet. Pour ma part, j’aimerais travailler sur le pochoir et la typographie. L’idée est de retranscrire en plusieurs langues une ou plusieurs citations sur un format A3 (42x29,7 cm) ou A2 (42 x 59,4 cm) Un choix de citations qui se relierait avec l’idée d’œuvrer pour un monde meilleur. Si des citations vous viennent à l’esprit, en français, en anglais, en arabe, en Yiddish, ou toutes autres langues je suis curieuse de les entendre.

Lois Rousse 11/06/2014 Je propose d’animer un apéro débat sur les origines de la démocratie française en s’appuyant notamment sur “l’acte instituant les libertés communales” à Toulouse le 6 janvier 1189. Loís Rousse lois.rousse@gmail.com

Pascale villevalois “les fleurs de calou” (11/06/2014) Coucou ! Je confirme ma venue, ponctuelle, Les 3, 5, et 11 Juillet, avec les fleurs de mon jardin à déguster. afin de s’approcher du langage des fleurs en toute simplicité. A bientot, ce projet m’emerveille !

Astrid Ruff : Une pièce de théâtre à lire, à jouer ??… Bonjour ! J’ai écrit une pièce qui s’appelle “Une journée longue comme un siècle”. ça évoque la shoah, l’avant, l’après … ça se passe dans un cimetière de Pologne, morts et vivants se parlent, comme vous et moi ! ça pourrait être très pédagogique, ça trace un siècle de vie juive en Pologne (d’où le titre, hi hi !) Je l’ai déjà confiée à Marine et Sabine qui veulent monter quelque chose en 2015 ! Cette année, elle pourrait peut-être donner lieu à une lecture … je verrais bien un groupe de jeunes s’en emparer (bien que les personnages ne soient pas jeunes, -sauf 1 -, mais ça ne fait rien !). Les personnages sont un peu des archétypes, ou des caricatures, ça pourrait être “fun” à jouer … J’ai un si bon souvenir de l’équipe avec qui j’avais monté “le Chat du Rabbin” il y a qq années ! Je ne viendrai pas à Bréau cette année ! Astrid Ruff aruff@hotmail.fr

Romanez Esméralda : (13/06/2014) accompagnée de Liliane Gabel, je vous propose
- une expo photo,
- une écoute visio sur un témoignage de l’internement en France durant les années sombres 36 minutes,
- un petit documentaire, 35 minutes, sur l’histoire du génocide Tsigane en compagnie d’Alicia, fillette Rom symbole de la résistance sur la ville d’Arles pour vous parler aussi de l’intégration de nos cousins de l’Est et leur parcours dont les conditions de survie sont sont dignes du moyen âge dans notre pays….. possibilité d’un travail avec les collèges pour l’année à venir

Annie Agopian (16/ 6/ 2014) Je suis auteur de littérature jeunesse, je serai présente le samedi 5 juillet dans l’après midi pour lire plusieurs livres abordant de façons drôle - grave les thèmes de la rencontre interculturelle, de la transmission et de l’oubli d’une culture. Cette lecture-découverte durera trois quart d’heure à une heure environ, elle s’adressera à tous, lecteurs de littérature jeunesse ou simples curieux, de 7 ans à 77ans. Je la voudrais suivie d’un échange.

Nuria Marnet , ( 20/6/2014) Café de Langues au Vigan les premiers jeudis du mois . Je l’ai commencé il y a deja 5 ans deja. C’est un groupe informel . Mon idée est de se faire rencontrer des personnes d’origine diffèrents car je me suis rendue compte qu’il y a beaucoup de nationalités présentes dans nos Cevennes . En fait la langues est une excuse et un enrichissement … Les personnes ont souvent beaucoup voyagé , ou ont des souvenirs agréables de leurs années de lycée !!! Il faut dire que je suis d’origine franco/italien/espagnol et même catalan !!!!! en ancienne prof d’espagnol et d’anglais … Notre rencontre n’a pas de thème , Nous trouverons dans l’echange … Je propose l’espagnol , bien sùr et sans doute l’anglais , l’occitan , le français pour les étrangers , le portugais/bresilien, le yidish et j’espère aussi l’allemand et l’italien , si des personnes parlant ces langues sont disponibles !!! A Bréau le dimanche 6 à 14h30

- Christine Welker - l’aventure d’Amnesty International avec une exposition autour de la dignité humaine,( “DIGNITE, DROITS HUMAINS ET PAUVRETE !”) vaste et beau sujet qui touche aussi bien l’aspect économique que social. A part une exposition, une petite séance pour expliquer ce qu’Amnesty International a comme objectifs, méthodes, ainsi que l’historique d’AI. Peut-être également parler ensemble de l’exposition et aborder plusieurs sujets autour de cette exposition. Je peux me rendre disponible du 6 au 12 juillet et faire du co-voiturage avec Liliane GABEL (elle habite sur ma route). Pour installer l’expo je peux être là naturellement avant le 3 juillet. J’espère qu’elle arrivera à temps !!! (l’expo est arrivée !!!!!)

Charles et Janine Ebguy de Montpellier (22/06/20.14). Nous viendrons en voisins la journée de Dimanche 6 Juillet et pourrions revenir dans la semaine. Charles propose de faire dans la soirée une lecture de quelques uns de ses textes tirés de ses 2 recueils de poésie (“Feuillets de temps froissé” et “Le temps des masques”, chez L’Harmattan).... On espère bien revoir quelques “copains de Russie”....

Fabienne 23 juin Une cordiale bienvenue à nos amis Charles et Janine rencontrés à Moscou et Saint Petersbourg et au plaisir de les revoir. J’ai particulièrement été touchée par son poème “Kaddish” et celui sur “Chagall”. Pour les personnes qui aimeraient se joindre à un projet auxquels Charles et Janine participent, nous sommes en train de traduire en francais un livre formidable qui était paru en allemand et en anglais : “Les 50 peintres juifs à connaître”. Il reste 10 fiches de peintres à traduire s’il y a des volontaires ‘(les fiches font 2 pages). Nous aimerions aussi traduire ce livre en espagnol, en yiddish. Donc s’il y a des volontaires pour ce travail collectif, soyez les bienvenus …

Claudine Ramstein, 22 juin. Et oui je serai encore là cette année ! Et j’aimerais organiser une soirée de poésie qui comprendrait des textes de Prévert, La Fontaine, et autres. Ils pourraient être entrecoupés de musiques jouées par Christine Capieu, et de chants par Jaroslava Marek, si elles acceptent. D’autre part, comme il y a un projet de décorer le village, je me propose de le concrétiser en exécutant des épouvantails ou des personnages confectionnés avec des objets de récupération, ainsi que du collage et du papier maché. Toute personne intéressée peut se joindre à moi. Bien à vous

Pierre William Gold : le 23/06/2014 ( 06 64 29 53 06 )

Organiser des ateliers d’écriture d’une heure ou deux autour de themes que l’on pourrait choisir ensemble. Seuls besoins materiel : stylos, feuilles, bonne humeur, et si en plus on avait tables ou chaises à l’ombre, ce serait Broadway !!!! A priori plutot vers les 3,4,5,6 Juillet, mais cela pourrait se poursuivre ensuite avec d’autres animateurs ou en autogestion !

Lilian Brower Gomes : (le 24/06/2014) propose que l’AG de l’association soit réalisée pendant la semaine pour profiter du rassemblement de Bréau et de la présence de Lois Rousse qui a remplacé Sylvia Bonnet Evrard pour faire la comptabilité.

Groupe de lecture de Bréau ( FOULIRES (?) : 24/06/2014 Le groupe se réunira le 10 juillet à 14h30 à la bibliothèque de Bréau derrière le Temple. Chacun présente un livre qu’il a aimé, un peu comme dans un café livre. Ouvert à tous les participants des Rencontres de Bréau.

Beauvais Thierry & Mélodie - De l’Art participatif (25-06) Nous souhaitons réaliser un nombre assez important de petit visage en plâtre. Nous demanderons aux gens de participer à la coloration de ces petits visages et nous les disposerons au bout de tiges en fer pour les mettre dans des pots des fleurs ou autre (c’est en cours de réflexion). Pourquoi des petites sculptures de visages ? Nous parlons d’œuvrer pour un monde meilleur, alors pourquoi ne pas montrer que chaque petite personne joue un rôle important dans cet ensemble (par l’accumulation et la singularité de chaque visage). Pourquoi un art participatif ? Les rencontres de Bréau, c’est la rencontre de l’autre, le partage, la discussion.. Nous souhaitons favoriser cet échange avec les participants.

elias Seidowsky 25 06 2014 Culture palestinienne en Yiddish Je propose une lecture théâtralisée des contes de Moshe Stavsky en yiddish et Français Moshe Stavsky a collecté ces contes en Palestine où il quitta son emploi pour vivre plusieurs années avec les arabes appris l’arabe et a traduit et publié la traduction de ces contes en Yiddish dont j’ai assuré une traduction en français je serai à Bréau du 3 au 12 juillet J’ interviendrai selon les crénaux disponibles plutôt en fin d’après midi ou en soirée

elias Seidowsky 25 06 2014 Atelier chants yiddish Approche de la langue yiddish par les textes de chants accompagnés à la guitare. Je propose plusieurs séances selon les crénaux disponibles et les demandes

Maria José Saporski : 26/06/2014 La Constellation Familiale est une approche thérapeutique brève et directe qui cherche des solutions “ aimantes” pour les membres de la famille qui se trouve empêtrés dans leurs système relationnels et de représentations. Une fois identifiée la question le thérapeute demande au client de composer une constellation avec des personnes ou d’autres ressources (papiers, poupées) importants pour avoir une compréhension du problème. Cette approche permet la dissolution des identifications avec des membres exclus de la famille, qui sont alors reconnus et integrés pour que l’amour sain puisse circuler. Des solutions simples surgissent en ouvrant des nouvelles perspectives. Attelier : Les ordres de l ‘Amour Les effets de l’amour de lien. Le rôle des différent types de consciences. Recevoir les parents. Exercices pratiques du génograme familiale . Exercices avec la famille d’origine. Constellation en groupe

Lionel Marchand - Réalisateur : 27/06/2014 - Je propose une projection sur le thème de Lo Paratge du film : « Le loup dans les parages » 2014 / 32 minutes / Cinéfacto et l’ association Champ/Contrechamp.

Comme chaque année, à l’aide d’une ribambelle de questions (et de caméras … ), nous nous sommes attaqués au thème du festival documentaire de Lasalle ; nous, c’est avec une classe de l’école primaire de Lasalle, les habitants de la commune et les pensionnaires de la maison de retraite. Le thème de cette année : « Lo PARATGE » Points de vue partagés : A quoi ressembleraient l’homme idéal et la femme idéale ? Vivons-nous dans un monde de partage ? Quel serait votre monde rêvé ? L’harmonie universelle … ? Un brin d’utopie ? Pourquoi pas ?

« L’Utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. L’utopie d’hier peut devenir la réalité . » Théodore Monod

Les réponses s’enchaînent … La vérité sortirait-elle de la bouche des enfants ? Lionel Marchand / A priori (!) disponible du 03 au 12 juillet

En attendant que chacun écrive sur ce qu’il propose, voici les autres activités pressenties :

- Isabelle Rose Neill/ isola : film sur la transumance (vu au festival documentaire de Lassale) ;
- Avec des artistes : création d’objets avec du matériel reciclé pour décorer le village - toute la semaine, pour enfants et adultes

À confirmer

- Catitu Tuyassu : ATELIER(s) : Mouvements, Sons et Langues d’ARBRES. Atelier dynamique avec les mouvements corporels en présence des instruments de percussion, la voix et les enseignements ancestraux reliés aux peuples des arbres, aux cultures anciennes, aux sons primordiaux et langues zen-amazoniennes. CONFÉRENCE(s) : Mémoire et oublié : développement et disparition des langues. PRÉSENTATION de la Plateforme virtuelle, support de Terre Vivante dont le vivier de langues est un axe de la réforestation autour des cultures et à partir des peuples.

- L’expérience du bilinguisme à l’école primaire du Vigan ;