ATELIER THÉÂTRE- Sabine Lemler

Une pièce de théâtre pour relier ateliers, intervenants, participants, bénévoles des quatre coins du globe, habitants de Bréau et de la région Viganaise, pour puiser dans des langues et cultures les forces de création.
vendredi 17 juin 2011
par Lilian Brower Gomes
popularité : 4%

"La nuit du vieux marché" entre présent, passé, futur.

Oeuvre originale yiddish de I.L.Peretz, traduite intégralement en français et partiellement en occitan, en dialogue avec des oeuvres originales occitannes, des textes des habitants et de leurs invités, des faits réels vécus l’année précédente sur ce même "marché", des danses, contes, chansons, mélodies à pouvoir évocateur et invocatoire.

Les forces créatrices des langues sans armée et sans état, depuis longtemps oubliées, réveillent les pouvoirs des habitants d’un "shtetl" des Cévennes. Soutenus par leurs ancêtres, rejoints théâtre par les habitants d’un village de Pologne accompagnés de ceux revenus de l’au-delà, ils rêvent de transformer ce monde proche de la disparition. (voilà qui va bien avec la veine de Peretz)

La force des langues, du rêve, de la poésie, du lien, du chant, de la danse, des mélodies, de l’imagination, la force de la connaissance, du souvenir des fêtes et des traditions leur permettent de mener ce combat où tout se joue en une soirée, celle du vendredi 8 juillet.

Une manière d’entrer dans les cultures par les langues, dans les langues par les cultures et dans les langues et les cultures par "l’œuvre".

Une nuit particulière sur la place d’un village du yiddishland du début du siècle dernier. Pour ce nouveau volet, nous avons plus que jamais envie de tisser les liens avec le village occitan de Bréau et d’aller à la rencontre des Cévennes. Oriana et moi, nous sommes alors partis quelques jours à Bréau dans l’espoir de recueillir quelques beaux témoignages, des histoires croustillantes, des chemins de vie d’habitants du village. La vie passée, présente et les perspectives d’avenir pour ce village. Nous avons ainsi découvert ce qui a disparu, ce qui est apparu, et aussi des nostalgies, des joies et des colères. Nous avons surtout rencontré des personnes remarquables qui vont nourrir l’écriture de nouveaux personnages pour la pièce.

Bonjour,

Nous sommes en train de mettre en place un projet théâtral à Bréau pendant les Rencontres Interculturelles Yiddish-occitan :" Le Yiddishland à la rencontre des Cévennes".

Cette semaine propose, depuis plusieurs années, de développer une approche transversale de contact entre cultures différentes - qui ne demande pas d’histoire commune, comme sont les cultures du "Yiddishland" et les cultures "d’Occitanie."

Le projet est de mettre en scène La Nuit sur le vieux marché de Peretz, (disponible à la médiathèque du Vigan) en prenant Bréau comme décor, sur la place du marché, avec tous ceux qui auront envi de se lancer dans l’aventure. La pièce se déroule : une nuit, sur la place du village, se rencontrent ou se croisent un florilège de personnages ; des personnages du théâtre (metteur en scène, écrivain…) ; des personnages de différents milieux sociaux, des enfants-adolescents et des adultes, de divers points de vue sur la religion, la politique, l’amour, la vie, ayant chacun des besoins, des désirs ; mais aussi des personnages morts, des personnages vivants, des monuments qui prennent vie… Ils se racontent, se confrontent, se positionnent, parlent de légendes…

Mettre en scène cette pièce devient un prétexte à la Rencontre, elle permet d’explorer plein de choses différentes. Peut-être réécrire ou rajouter des passages pour raconter des légendes de Bréau même, des histoires de la place du village, créer des chorégraphies, des costumes, des chants, parler différentes langues, faire rencontrer différentes générations, personnes de différents "mondes" … "C’est notre nuit" !

C’est un projet que nous imaginons sur plusieurs années...


Navigation